FERME DE LA MALMAISON.

FERME DE LA MALMAISON. Le 16.6.17-11h-2000m.

De nombreux cratères dont certains, à gauche, de grande taille. La localité, en bas de la photo, semble complètement détruite.

Site stratégique important (présence d'un fort réalisé par le Général Séré-de-Rivière) à associer à la Première bataille du Chemin-des-Dames (qui fut un échec cuisant, avec un bilan des pertes terrifiant pour un résultat nul). Les acteurs principaux de l'offensive de la Malmaison en 1917 (16 avril) sont la VIème armée du Général Mangin et le Premier Corps colonial. La droite reliant La Malmaison et le Moulin de Laffaux constitue la limite du front sud.

Après l'échec du Chemin-des-Dames, une grave crise engendre des mutineries, et les généraux Nivelle (commandant en chef des armées) et Mangin sont limogés. Le général Pétain prend le commandement et, après des mesures d'apaisement, prépare dans les moindres détails une offensive limitée au secteur ouest du Chemin-des-Dames, autour de La Malmaison. Lancée en octobre 1917, cette opération est un succès et les Allemands sont obligés de se replier au Nord du Chemin-des-Dames, dans la vallée de l'Ailette. Le moral des troupes françaises remonte, elles retrouvent la confiance.

Cette photo aérienne prise en juin 1917 a peut-être fait partie des documents utilisés pour mettre au point l'offensive victorieuse du secteur ouest.

(archives personnelles J.Rigollot/Marcel Gogien)

Soupir.

Retour à la page d'accueil

Sommaire